13/08/2008

Simplement moi...

Le parcours dans ces domaines n'est pas toujours facile, mais l'important est de garder sa force intérieure et de montrer qui on est, sans avoir besoin de se justifier. On a accès à tant de choses, de l'infiniment grand à l'infiniment petit, il faut cadrer les choses et parfois laisser venir totalement à soi; lorsque le doute est à notre porte, ce n'est pas l'épreuve, il est sain, il appelle à l'introspection à l'ouverture de l'âme. Combien de fois ai-je rencontré des personnes désappointées, désœuvrées, souvent livrées à elles-mêmes, sans savoir ce qui les enchaînait? Parfois, cela relevait du médical et il me fallait leur conseiller d'aller voir un spécialiste pour l'une ou l'autre pathologie, parfois il était de mon devoir d'intervenir car mes perceptions m'invitaient à aider pour aller explorer l'âme avec amour tout simplement. Il y a tant de choses à découvrir...sommes-nous seulement prêts? Chaque chose en son temps, lorsqu'une personne me demande quand elle va changer de route, je lui fais remarquer tout ce qu'elle ne veut pas voir et qui participe déjà à ce qu'elle a inscrit sur sa transformation, tel un guide, mais non un gourou, elle doit faire sa propre expérience et en tirer les leçons, la clairvoyance peut aider l'autre à faire émerger quelque élément enfoui en lui et l'aider à aller vers la réalisation de ce qu'il EST.La médiumnité est particulière, en ce sens où elle présuppose un contact direct avec l'au-delà et/ou nos personnes disparues; ici, c'est plus complexe, en apparence, disons que cela se peut sans aucune contrainte lorsque la personne qui vient consulter est ouverte à ce genre de phénomène ou contact et que cela a lieu sans aucune théâtralité avec l'esprit ouvert et le respect de certains codes établis dans une triangularité noble et digne de ce nom.Il ne s'agit pas ici de jouer et d'invoquer la mémoire d'outre-tombe pour un simple exercice ou pour épater son voisin. Non, c'est plus sérieux et cela demande respect et circonspection. Pas question d'utiliser de matériel douteux tel le oui-ja bien connu des apprentis sorciers, mais simplement s'ouvrir dans la vibration d'amour à l'individu disparu. Si contact et/ou révélation il doit y avoir, alors cela se produit sans artifice quelconque. Evidemment, ces thèmes peuvent parfois heurter la sensibilité, c'est pourquoi justement il convient de rester prudent et qui plus est, certaines religions que je respecte font fi de ces contacts, voire les rendent obscurs, voire encore démoniaques, mais si seulement, ils lisaient entre les lignes pour y voir également le bonheur et l'amour que de tels contacts peuvent procurer...lorsqu'ils sont véritables.Madame x vient me voir et me dit avoir vu maman en rêve, elle est décédée depuis peu.Comment vous apparaît-elle? Sereine, tourmentée?La voyez-vous comme avant? Vous parle-t-elle?De nouvelles images, indépendantes de votre mémoire-souvenirs avec elle, vous parviennent-elles?Tout cela a son importance. Ici, il ne s'agit pas de juger de la qualité de la personne ni des intentions de celle-ci, mais de tenter d'aider le consultant à bien vivre avec ses rêves et/ou visualisations et de produire des formes-pensées à l'égard de ceux et celles qui viennent nourrir sa psyché; s'il y a un lien affectif qui s'est tissé du vivant de la personne et qui demeure, pourquoi vouloir l'enfouir ou le refuser, il y a lieu de de ne pas le nier, mais plutôt l'apprivoiser, sinon c'est subir consciemment ou non, sans pour autant faire naître l'envie de rejoindre cet autre monde le plus vite possible : ce n'est pas le message qui est à transmettre bien sûr, mais plutôt la recherche d'une nouvelle voie, sans aliénation, celle de l'éveil, celle de l'ouverture au Tout.Un jour, une personne me confie : "Tiens, j'ai rêvé de ton beau-père, il me montrait son violon et le remettait à ton fils avec un sourire aux lèvres". Mon fils joue du violon en effet et en est très heureux, est-ce pour autant le fruit d'une machiavélique machination d'un au-delà? Bien sûr que non, c'est de l'amour et c'était aussi pour donner, à un moment précis l'indication que l'enfant allait poursuivre un chemin qu'il avait lui-même choisi en âme et conscience avec tout son passé visible et invisible. Et il existe beaucoup d'exemples du même type.Tout ceci pour dire que tout a sa raison d'être et qu'un contact n'est pas comme beaucoup peuvent le penser du délire schizophrénique...(à suivre).

23:47 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Merci

Écrit par : isabelle | 10/06/2011

Les commentaires sont fermés.