15/10/2007

"Voyance sans conscience n'est que ruine de l'âme".

main de dieu


Il en existe de ces êtres qui perçoivent dans le Tout depuis toujours.

Une voyance, c'est entrer en harmonisation avec l'Autre. En effet, lorsque le phénomène de voyance a lieu, le consultant et le voyant - l'espace de la consultation - ne font qu'Un. Dès lors, l'un et l'autre se doivent d'être francs, justes et respectueux, l'un demandant à recevoir des éclaircissements quant à son existence et la manière d'aborder les événements à venir et l'autre ayant pour tâche de le guider sans "déterminisme", mais en lui livrant ce qu'il voit, ressent et entend à son sujet. Tout en lui rappelant qu'il a son libre-arbitre (lequel est le fruit d'un subtil mélange entre visible et invisible) et qu'il peut, grâce à cette voyance-guidance appréhender le futur de manière confiante en prenant conscience qu'il est le chef d'orchestre - inspiré ou non - de sa propre existence.

Le voyant n'est pas Dieu, mais il peut recevoir des informations tout à fait pertinentes quelle que soit l'obédience de l'individu qui vient le consulter. Il n'est pas là pour juger, mais plutôt interpréter ses perceptions pour l'autre et traduire sa symbolique en mots afin d'aider l'autre à mieux se comprendre dans le Tout.

Il ne donne pas de recettes toutes faites, il n'est pas au-dessus de tout, mais regarde avec d'autres yeux le cheminement des êtres dans leur singularité.

"...tous ces êtres sont singuliers, contingens, changeans et passagers : mes idées sont universelles, éternelles et immuables". Fénelon 

11:31 Écrit par Fr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.